LES stars de l'eURO 2008

René AUFHAUSERRené AUFHAUSER (Autriche) : Il est l'un des joueurs les plus expérimentés de cette sélection autrichienne et le joueur clé au milieu de terrain. Aufhauser a passé toute sa carrière en Autriche, à Salzbourg et Graz, et possède l'un des meilleurs palmarès actuels. Plaque tournante de la sélection, il est aussi le leader en dehors, avec le capitaine Ivanschitz, avec qui il constitue une solide doublette de milieux défensifs.
[En savoir plus >>>]
Alexander FREI
Alexander FREI (Suisse) :
L'ancien buteur de Rennes fait toujours parler ses talents de goleador en Allemagne, où il évolue depuis trois saisons (Dortmund). Alexander Frei est aussi le buteur providentiel de la sélection suisse. C'est lui qui a qualifié son pays pour le Mondial 2006. Sans lui, la Suisse éprouve les pires difficultés à marquer. Au top de sa forme, il pourrait être l'une des grandes vedettes de « son » Euro. Son sens du but en fait l'un des buteurs les plus redoutables en Europe. Possède aussi une grosse frappe de balle
[En savoir plus >>>]

Miroslav KLOSEMiroslav KLOSE (Allemagne) : Miroslav Klose est l'avant centre classique par excellence. Il est grand, puissant et a un instinct infaillible de serial buteur. L'international allemand d'origine polonaise est bon dans les airs et a un incroyable contrĂ´le de balle au sol. Le grand public le dĂ©couvre au mondial CorĂ©e/Japon 2002. Il est alors âgĂ© de 24 ans. Quasiment inconnu sur la scène internationale, il se distingue en rĂ©ussissant un hat-trick, lors du 8-0 infligĂ© par l'Allemagne Ă  l'Arabie saoudite. Lors du mondial 2006, grâce Ă  ses 5 rĂ©alisations en 7 matches, Miroslav Klose termine meilleur buteur de la compĂ©tition. Joueur à surveiller de trés près lors de cet Euro 2008.
[En savoir plus >>>]
Angelos CHARISTEAS
Angelos CHARISTEAS (Grèce) :
Angelos Charisteas restera dans les mémoires grecques comme l'homme qui a offert l'Euro 2004 à son pays. Sa tête victorieuse face au Portugal envoyait l'équipe au paradis du football. L'attaquant du FC Nuremberg (Allemagne), âgé de 27 ans, n'est toutefois plus le choix numéro un du sélectionneur, mais devrait toutefois faire jouer son expérience.
[En savoir plus >>>]

Petr CECHPetr CECH (République Tchèque) : Le gardien de Chelsea est un des meilleurs portiers du monde. A 19 ans, il garde les buts tchèques inviolĂ©s pendant 855 minutes, un record. Après avoir remportĂ© l'Euro espoir en 2001 avant de signer Ă  Rennes. Sa dĂ©tente lĂ©gendaire sĂ©duit JosĂ© Mourinho qui le fait venir Ă  Chelsea. Il est dĂ©signĂ© meilleur gardien de l'Euro 2004. En 2006, il se fracture le crâne lors d'un choc pendant un match. Mais il est de retour au plus haut niveau.
[En savoir plus >>>]
Cristian CHIVU
Cristian CHIVU (Roumanie) :
Moins médiatique que Mutu, Chivu est pourtant bien le leader naturel de cette équipe roumaine. Son expérience est cruciale pour cette sélection plutôt jeune : Chivu évolue dans le championnat italien depuis plusieurs saisons déjà, à l'AS Rome d'abord puis désormais à l'Inter Milan. Et dire qu'il est l'un des tous meilleurs défenseurs du Calcio situe son niveau ! Capable de jouer à plusieurs postes de la défense, il évolue le plus souvent en patron de la défense avec la Roumanie, mais il lui est arrivé également de donner un coup de main au milieu de terrain.
[En savoir plus >>>]

Thierry HENRYThierry HENRY (France) : Champion du monde 1998, Champion d'Europe 2000, Coupe des Confédérations 2003... Thierry Henry est considéré depuis longtemps comme l'un des meilleurs attaquant du monde. Sa vitesse et sa technique en font un joueur exceptionnel, ses frappes enroulées du plat du pied droit sont désormais redoutées par tous. Après la retraite de Zidane, le nouvel attaquant du FC Barcelone fait figure de leader de l'équipe de France.
[En savoir plus >>>]
Fabio CANNAVARO
Fabio CANNAVARO (Italie) :
Le capitaine azzurri a dépassé les 113e sĂ©lections, plus que le grand Dino Zoff. A 34 ans, le dĂ©fenseur du Real Madrid a une carrière bien remplie. Capitaine de l'Ă©quipe championne du monde en titre, il a jouĂ© dans les plus grands clubs italiens (Juventus, Inter Milan, Parme et Naples, oĂą il est nĂ©). Il a Ă©tĂ© sacrĂ© Ballon d'Or l'an dernier et compte bien mener son Ă©quipe vers un nouveau titre, europĂ©en cette fois.
[En savoir plus >>>]

Dario SIMICDario SIMIC (Croatie) : A 32 ans, Dario Simic est la figure emblématique de l'équipe de Croatie. Il forme avec Robert Kovac, en défense centrale, une paire puissante et imposante pleine d'expérience. Simic joue au Milan AC depuis six ans, après avoir passé quatre saisons chez le rival milanais de l'Inter. Désormais un peu sur le déclin, mais toujours très utile.
[En savoir plus >>>]
Jacek BAK
Jacek BAK (Pologne) :
L'ancien rempart de Lyon et du RC Lens est la tour de contrôle de la défense polonaise. Aujourd'hui à l'Austria Vienne. Du haut de son 1,94 mètre, il reste très efficace, même si son âge (33 ans) ne joue pas en sa faveur.
[En savoir plus >>>]

Ruud van NISTELROOYRuud van NISTELROOY (Pays-Bas) : Ruud van Nistelrooy est un renard des surfaces dotĂ© d'une technique assez remarquable pour un joueur de sa taille (1m88). Titulaire au sein de l'équipe de Marco van Basten, il est devenu incontournable en Ă©quipe nationale depuis sa première sĂ©lection en 1998 et ses 49 buts en 71 matches. Il sera l'atout numĂ©ro un des Oranje dans leur conquĂŞte du titre.
[En savoir plus >>>]
Cesc FABREGAS
Cesc FABREGAS (Espagne) :
Il est en train de devenir le patron d'Arsenal et de la sélection espagnole. Cette saison, en Angleterre, il a pris une nouvelle dimension, de nouvelles responsabilités avec le départ de Thierry Henry et figure parmi les meilleurs buteurs de Premier League, ce qui n'est pas un mince exploit pour un milieu défensif. Rarement un joueur de son âge (20 ans) aura été aussi complet : râtisseur de ballon hors pair, il est aussi le premier relanceur de son équipe, possède une technique irréprochable, une qualité de passe, mais aussi un sens du but et une précision rares pour un demi défensif. Sans doute l'une des grandes stars du foot mondial ces prochaines années, voire ces prochains mois
[En savoir plus >>>]

Zlatan IBRAHIMOVICZlatan IBRAHIMOVIC (Suéde) : Le puissant avant-centre de l'Inter Milan (1,92 m, 86 kg) est sans conteste le point fort de cette Ă©quipe. D'origine bosniaque, mais nĂ© Ă  Malmo, en Suède, il a connu les plus grands clubs d'Europe malgrĂ© son jeune âge. Après l'Ajax d'Amsterdam et la Juventus de Turin, il fait les bonheurs de l'Inter depuis plus d'un an, oĂą il a dĂ©jĂ  inscrit 10 buts. En lice pour le prochain ballon d'Or, il est Ă©galement connu pour son caractère difficile et son conflit avec son capitaine Fredrik Ljungberg.
[En savoir plus >>>]
Hamit ALTINTOP
Hamit ALTINTOP (Turquie) :
Né en Allemagne, comme son frère Halil, Hamit Altintop a choisi de représenter la Turquie au moment même où la Mannschaft lui faisait les yeux doux. Il faut dire que ce technicien hors pair, vif et redoutable contre-attaquant fait des misères à tous les défenseurs de la Bundesliga depuis quelques saisons maintenant. Si l'adaptation n'est pas aisée au Bayern Munich cette saison, Altintop revit toujours en sélection. Il est la principale arme offensive de cette équipe turque mais ne rechigne pas non plus aux tâches défensives, ce qui l'a rendu tout simplement indispensable. Et il a à peine 25 ans…
[En savoir plus >>>]

Cristiano RONALDOCristiano RONALDO (Portugal) : Cristiano Ronaldo dos Santos Aveiro est né à Madère le 5 février 1985. A juste 22 ans, il vient de réaliser une saison parfaite, inscrivant 23 buts et offrant 20 passes décisives à ses coéquipiers de Manchester United. Il est élu meilleur joueur et meilleur jeune de Premier League. Il a disputé tous les matches de qualification de l'Euro avec le Portugal, inscrivant par la même occasion 8 buts.
[En savoir plus >>>]
Andrei ARSHAVIN
Andrei ARSHAVIN (Russie) :
Difficile de séparer le duo Arshavin-Kerzhakov. Aussi inséparables que Cantona-Papin, Zidane-Djorkaeff ou Gullit-Van Basten, ce tandem fait les beaux jours de la sélection russe depuis quelques saisons désormais. Arshavin le passeur, le technique, au toucher de balle exceptionnel. Et Kerzhakov le buteur, l'opportuniste, au sens du but aiguisé. Les deux ont joué au Zenith Saint-Petersbourg, qui s'était hissé avec eux jusqu'en quarts de finale de la Coupe de l'UEFA, éliminant l'OM, en 2005-2006, avant que Kerzhakov ne s'en aille à Séville. Moins exposé que Kerzhakov, Arshavin est pourtant plus complet. Doté lui aussi d'un bon sens du but, il est capable de jouer au milieu ou en attaque. C'est le véritable stratège de la Russie et sa vision du jeu en fait un danger permanent. L'Euro pourrait être l'occasion pour lui de se révéler aux yeux du public européen.
[En savoir plus >>>]

 

haut de page